Après avoir été une ambassadrice du Forum mondial sur la gouvernance de l’internet 2019, à Berlin, en Allemagne,  El-Hoïma Kedassa Barthélus est actuellement à Katowice, en Pologne, pour faire résonner la voix de la jeunesse mondiale au 16e Forum mondial sur la gouvernance de l’internet 2021 (IGF – Internet Governance Forum). En effet, Le Forum sur la gouvernance de l’Internet (IGF) se tiendra, cette année du 6 au 10 décembre 2021, à Katowice, en Pologne où 140 pays y prennent part afin de partager des informations et de développer des solutions sur des problèmes Internet clés.

Très dynamique et engagée, Kedassa Barthélus accompagne depuis plusieurs semaines avec des ambassadeurs de IGF 2021 d’Haïti, à titre de mentor en vue de les aider à participer pleinement à ce forum. L’ancienne jeune ministre du Gouvernement Jeunesse d’Haïti a souligné que, cette année, la thématique générale retenue est « Internet United » (Internet uni) qui permettra la facilité des discussions sur les questions de politique publiques relatives à la gouvernance de l’Internet. Les questions liées à l’amélioration de la transparence des sociétés Internet, au renforcement de la diversité et de l’inclusion dans la main-d’œuvre de l’IA et au renforcement des capacités des systèmes juridiques à traiter l’IA, seront également abordée dans ces assises.

Les domaines d’intervention sont l’inclusion économique et sociale et les droits de l’homme, l’accès universel et une connectivité significative, la réglementation émergente, la durabilité environnementale et le changement climatique, les écosystèmes de gouvernance d’Internet inclusifs et la coopération numérique, et Confiance, Sécurité, Stabilité.

Rappelons que l’IGF est un des résultats clé du Sommet mondial des Nations Unies sur la société de l’information (SMSI) qui a mandaté le Secrétaire général des Nations Unies d’organiser officiellement le Forum.

Par Telet, Le Decrypto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.