Après la récente invitation du bureau de la Chambre des députés à l’endroit du Gouvernement jeunesse d’Haïti (GJH), c’est au tour du Palais national de se faire investir par le GJH.

Publié le 2009-04-30 | lenouvelliste.com

Le Gouvernement jeunesse d’Haïti (GJH) a été reçu, le vendredi 24 avril en cours, au Palais national en vue de jeter la première pierre de la réalisation de la simulation gouvernementale qui est d’ailleurs l’objectif principal du GJH investi le 21 juillet 2008. Cette visite guidée qui s’inscrit dans le cadre d’une volonté manifeste du GJH d’entamer la phase d’apprentissage du fonctionnement du système de gouvernement haïtien a été l’occasion pour les membres du jeune gouvernement de s’émerveiller devant la beauté intérieure de la maison du peuple.

Du péristyle jusqu’à la salle du Conseil des ministres dans lequel le GJH a fait une simulation, en passant par les salons jaune et rouge, les visiteurs ont pu découvrir l’importance des différents salons du Palais national. A la salle des bustes qui est aussi la plus grande salle du Palais, sont exposés les bustes de quelques Présidents haïtiens du 20e siècle. Des bustes de José Marti, Alexandre Pétion et Simon Bolivar sont à leur tour exposés, au premier étage, à la salle des pas perdus.

Aussi ont-ils appris que même si chacun des salons a sa particularité, n’importe lequel peut être transformé, au besoin, selon l’importance de la cérémonie.

A l’issue de leur visite au Palais national, les jeunes simulant au GJH n’ont pas caché leur joie. « Nous sommes heureux que des autorités au plus haut niveau de l’appareil étatique se montrent attentifs à cette initiative des jeunes », a déclaré, fièrement, le président du GJH, Alexandre Telfort, ajoutant que « Pour la première fois, un groupe de jeunes veulent se donner un espace d’éducation et d’expression en se faisant porte-parole de la jeunesse auprès des autorités. Le jeune-Premier ministre, Carlin Michel, pour sa part, a exprimé les perspectives du GJH, « Maintenant, nous allons mettre le cap sur l’exercice de la simulation, proprement dite, afin d’acquérir l’expérience pratique du fonctionnement du gouvernement haïtien », a-t-il dit. Le jeune-Chef du gouvernement a indiqué que les jeunes vont ainsi se retrouver pour la première fois ensemble et découvrir les fonctions gouvernementales, à reproduire des Conseils des ministres, à débattre des questions qui préoccupent la jeunesse.

Déjà été reçu par les deux chambres du Parlement et d’autres institutions privées, le Gouvernement jeunesse d’Haïti veut continuer cette expérience enrichissante d’exploration des institutions publiques et privées du pays en vue de connaître leur mode de fonctionnement. « Connaître le mode de fonctionnement des grandes institutions du pays rentre dans le plan d’apprentissage du GJH en vue de s’approprier les grands défis de demain », a relaté le jeune-Premier ministre.

Formés de 21 jeunes universitaires et professionnels, le Gouvernement jeunesse d’Haïti étant un lieu exceptionnel pour les jeunes qui s’intéressent à l’avenir de la société haïtienne entend mener la juste lutte de positionnement de la jeunesse qui représente le plus grand secteur du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.